Jésus est vivant, il change la vie !
T. +33(0)7 69 137 135
Culte à Nice centre tous les dimanches à 10h30

Le mot de la rentrée

Genèse 1:14 :  » Et Dieu dit : ‘Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue des cieux pour séparer le jour d’avec la nuit, et qu’ils soient pour signes et pour saisons déterminées et pour jours et pour années’ « . (Version Darby)

Les saisons sont définies par plusieurs critères, la durée du jour et de la nuit, les élections, le calendrier scolaire, etc. Il existe un autre type de saison qui, lui, est ponctué par les convoquations/fêtes solennelles de l’Eternel, celles que les Juifs célèbrent fidèlement année après année depuis des siècles. 

Les prochaines célébrations, qui débuteront le dimanche 29 septembre au coucher du soleil et se termineront à la tombée de la nuit le 22 octobre, sont Rosh Hachana, Kippour, Soukkot, Sim’hat Torah. 

Ces fêtes, qui marquent les événements fondamentaux de l’Histoire du peuple juif, ont aussi une valeur rédemptrice. Certains événements majeurs comme la mort, l’ensevelissement et la résurrection du Seigneur, l’effusion du Saint-Esprit, etc,  sont tombés exactement pendant les fêtes juives du printemps tandis que d’autres, comme le retour du Seigneur, comme le jugement des nations, etc se produiront pendant telle ou telle solennité juive. Ces fêtes ont donc une valeur prophétique.

En hébreu « saisons déterminées » est moed  (aussi traduit par fêtes, congregation, saison, fixé, solennité, temps).

2 Chroniques 8:12-13 :  » Alors Salomon offrit des holocaustes à l’Eternel sur l’autel de l’Eternel, qu’il avait construit devant le portique. Il offrait ce qui était prescrit par Moïse pour chaque jour, pour les sabbats, pour les nouvelles lunes, et pour les fêtes (moed), trois fois l’année, à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles « . (version Louis Second)

En plus d’être des marqueurs, ces convocations divines sont un rendez-vous entre Dieu et son peuple et l’humanité. Des décisions divines sont prises.

En cette fin d’été, laissons-nous attirer davantage par le Père, prenons le temps de le concerter au sujet des mois à venir, soumettons-lui nos projets, laissons-le nous restaurer si besoin est car l’humanité entre dans une nouvelle saison, croyante ou pas. Attendons-nous à entendre une parole de Dieu.

Pasteur Marie-Hélène Moulin

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus